Biographie du Président Frédéric Schwaller

CEO & Founder BIOGRAPHIE

Frédéric Schwaller est né le 22 Août 1975 à Strasbourg en Alsace, il grandit dans la région de Molsheim, Patrie des Pur-Sang, d'Ettore Bugatti et de ses sportives de rêves. Il est le fondateur du cabinet Formation & Conseil Zabojad Sasu, the Happy Sharing Company à Altorf, dans le Bas-Rhin en 2011. The Happy Sharing Company, un cabinet de formation professionnelle pour adultes et de conseil, spécialisé en stratégie et Négociation Achat-Vente. Après une expérience de plus de 20 ans et une carrrière intercontinentale associée à quelques années de recherche scientifique, il développe la philosophie et la théorie du Partage-Heureux traduit en anglais dans son ouvrage par The Happy Sharing Theory. Une théorie de management qui propose sur une acropole de l'état de l'art de la formation professsionnelle qui repose sur un concept bien défini, le tryptique du Savoir, du Savoir-faire et du Savoir-être. Une acropole avec six piliers de la connaissance, tel les deux cercles de Platon où les cinq cercles olympiques qui s'entremêlent ces six piliers connexes associent six disciplines :

Education-Entertainment-Culture Excellence-Business-Language.

Déja pendant et avant ses études supérieures, Frédéric Schwaller à été initié aux activités internationales par une classe trilingue dès le plus jeune âge en école primaire poursuivie au collège et soutenu dans le secondaire. Une chronologie de divers programmes d'échanges interculturels et linguistiques pour un parcours trilingue. Un premier voyage à Weimar en 1990 sur les pas de Wolfgang Johannes von Goethe et de Friedrich Schiller en Allemagne, puis un deuxième en 1991 à Cambridge en Angleterre avec le Collège Saint Joseph de Matzenheim le prépare et prédestine à une carrière internationale. Ces premiers pas derrière lui le conduiront à maintes reprises au pays de Galles et dans la ville de Stratford-upon-Avon berceau de William Shakespeare. Les années Lycées le propulseront vers un premier échange intercontinental aux USA, et le conduisent alors dans la 3ème ville Américaine. Cité d'Al Capone et les banlieues de Chicago en 1992. Entré alors au Lycée Saint-Etienne de Strasbourg, il passera un mois dans une famille américaine et suivra des cours de secourisme à la Conant Highschool. Il ira ensuite faire une visite sportive à la Mattawinie au Canada avec le Lycée Sainte-Clotilde de Strasbourg en 1994 avec lequel il obtient son Brevet de Technicien Supérieur en Actions Commerciales en 1997 avec la mention allemand. Un premier diplôme de l'enseignement supérieur en poche lui ouvre alors les portes des concours des écoles de Management. Après un tour de France et plusieurs entretiens, il intègre alors le parcours Grandes écoles et la section Mastere Marketing/Vente de l'IECS renommée EM Strasbourg.

"L'international en tête" slogan de l'époque, lui permet de réaliser une  deuxième visite aux USA avec un échange et un stage professionel à Boston College pendant l'été 1998. Il assistera aux premières loges à la magnifique parade navale de majestueux bateaux à voiles, dont la frégate USS Constitution de Georges Washington  le quatre juillet 1997 jour de l'Independance Day. Il en profitera pour aller scruter les baleines en mer lors de son temps libre et reviendra sur le Freedom Trail.  Lors de ce deuxième séjour sur les terres de l'Oncle Sam, il se perfectionnera avec  la langue américaine des affaires au service de traduction de l'aéroport de Logan de Boston. Cette expérience lui permettra de mettre en orbite sa carrière internationale. Frédéric Schwaller rejoindra le département International et l'équipe Européenne du groupe MASSPORT. Cette première expérience d'une entreprise logistique Air/Mer américaine lui ouvre les portes de l'organisation d'un évènement unique de networking Transatlantique. Une réception en plein centre de Londres, au Cabinet War Room du stratège Sir Winston Churchill, qu'il co-organisera pendant des semaines. Il fait alors ses premiers pas dans l'environnement Aéronautique&Défense à l'occasion du salon de Farnborough 1998. Puis, en octobre 1998 dès son retour en France, il intègre une période militaire de 10 mois, et il complète son devoir envers la France. Il passera ses gallons de sous-officier, comme le chanterais Edith PiafSerge Gainsbourg avec la chanson "Mon Légionnaire"dans le quartier des quinzes, proche de l'EM Strasbourg, il suivra alors l'instruction des officiers de la Légion Etrangère au Quartier Lecourbe. Enfin, il finalisera son service militaire au Quartier Leclerc, à Illkirch-Graffenstaden au 1er Régiment du Génie et les forces d'élites du Régiment des Lagunaris de Venise. Fort de ses compétences linguistiques, il est promu capitaine adjoint le dernier mois de son service militaire et il aime aujourd'hui parfois encore entonner l'hymne des troupes amphibie des Lagunaris  "Auguri, San Marco". Sa section, et son équipe combat contribuera à la construction d'un pont fllottant de 350m dans la lagune de Venise pour la tradition de la fête annuelle du Redentore, en juillet 1999.  Très longtemps, il appréciera, Venise, cette ville romantique italienne où il créera  en 2012 un programme de formation. En hommage aux Quatres Saisons de Vivaldi avec l'appui local de son ami Nicola Lenore Russelo, il évoluera alors à nouveau dans la ville de son peintre italien et vénitien de prédilection Canaletto. Une ville où il aime retourner depuis 1997 et son premier voyage d'intégration à EM Strasbourg. Venise et sa région qu'il visitera une vingtaine de fois par après de manière régulière. Grand Romantique, il en profitera pour aller à Vérone et rendre visite à la maison de Roméo et Juliette, puis à Pise pour la tour penchée, et enfin à Florence pour découvrir la maison et l'oeuvre de "La Divine Comédie" du poète Dante Aliguieri. Cette période militaire initiale, lui permettra par après dans sa carrière d'étudier les contenus pédagoqiques sur l'intelligence émotionnelle de la prestigieuse Académie militaire de Westpoint et d'entraîner les forces armées américaines AAFES et quelques Navy Seals. Sur les Airbases de Vicenza et Aviano, 15 ans plus tard, il apparaitra comme Sergent Instructeur. Une expérience unique d'embrasser pour quelques temps la magnifique devise d'Aviano "We return with Honnor" et surtout de voir décoller vers quatre heures du matin les avions de chasse de type F16 à moins de 300m. Une mission qu'il acceptera volontiers par passion des splendides scènes du film "Top Gun" qui lui rappelle son collègue et ami corse le Dr. Jean Paul Susini. Un autre contexte et une visite ultérieure à Albacete en espagne, le rapprochera des décollages et atterrissages de la base des avion de combat Eurofighters Typhoon, et des hélicoptères Superpumas.  

Fin 1999, dans la continuité de ses études supérieures de management, il prépare son départ pour les pays nordiques et la Finlande. Ill restera un an et quatre jours pour etudier les disciplines complémentaires qu'il choisit  complètent son cursus avec un double diplôme. Il intègre Helsinki Graduate School of Economics et complète sous la direction du professeur Mirjalisa Charles il complète l'Intercultural Business Communication Program (IBCP) spécialité pays de l'est Russie. Enfin, durant l'été 2000, il complètera aussi l'Information Technology Program (ITP) sous la direction de Jyrki Wallenius. C'est une année d'étude extraordinaire et déterminante qui lui permettra d'étudier et se tourner vers les pays de l'est avec de nombreux professeurs de toutes nationalités. Cette année lui permettra de visiter la Pologne et Warsaw School of Eceonomics lors d'une semaine internationale. Elle lui permettra de partager avec 90 nationalités un séminaire d'échange MBA à la prestigieuse St Petersburg State University, en Russie. Dès septembre 2001, il revient à EM Strasbourg et finalise son mémoire de Mastère Vente/Marketing qu'il obtiendra avec la mention bien. Une mention en partie grâce à son année finlandaise et son implication professionnelle dans les entreprises. Il soutiendra en juin 2002, une première thèse de Mastère sur le développements des E-Shops et le commerce électronique. 

En parallèle, de sa thèse de fin d'étude en mars 2002, il s'expatrie à rehau en allemagne, en Bavière, où il découvre les usines, et l'industrie automobile. Il commence et intègre alors un diplôme professionel industriel en allemand. Ainsi, il validera alors sa position allemande avec l'obtention du diplôme  Kaufman Automotive, en 2004. Il devienda acheteur certifié rehau et fera ses premiers pas dans les achats et se concentrera un temps sur les outillages. C'est avec le concours de son intégration qu'il rejoint alors les fonctions d'Audit Interne. Soutenu par le propriétaire du groupe Mr. Jobst Wagner, il évoluera vers le Supervisory Board du Groupe avec une carrière européenne avant d'entamer une carrière mondiale de haut niveau. Des déplacements professionnels et missions d'audits d'agence commerciales, sièges du groupe à Hannovre, Prague, puis Paris, Slough, Barcelone, Birmingham. Sa troisième langue validée, il s'intéressera alors aux autres cultures et langues étrangères et visitera bons nombres de pays sur quatre continents. Faire un cours en Antarctique reste un défi, encore une possibilité inexplorée à ce jour pour lui. Néanmoins son ami alsacien explorateur et aventurier Ludovic Hubler y est parvenu lors de son épopée en auto-stop à travers le monde. Possible, l'Antarctique dans une autre discipline qui permet de se déplacer mais n'a que peu de chances de se réaliser en formation professionnelle. Mais qui sait, il découvre  en 2015 que des vols hebdomadaires pilotés par les équipes de la logistique du groupe VOLGA DNEPR Supercargo alimentent de colis cet endroit reculé du monde. Rien est impossible, puisqu'il interviendra alors sur les achats et la gestion de crise de l'embargo russe lors de l'une des nombreuses taskforces qu'il soutient par ses enseignements et conseils. Plusieurs voyages au départ d'Helsinki à bord du train nommé Léon Tolstoï seront réalisés au pays d'Alexander Pushkin et Fyodor Dostoïevsky tel de beaux contes russes. Saint-Petersburg ville romantique et ses bains et saunas qu'il affectionne avec ses amis de Simple Wine news, le francophile le Dr. Vassily Raskov et son frère. Sans oublier les enseignements du professeur Vassily Dermanov de l'ecole de Management GSOM de Saint Petersburg State University et le fabuleux musée de l'Ermitage où il passera un mois pendant l'été 2000. Les délices de la cuisine russe, des pelmenis au boeuf Stroganoff, des caviars russes, des types de vodkas complètent ses connaissances de la culture slave. Après 2 ans en Pologne, un premier marriage à la basilique de Saint Pierre et Paul de Cracovie, la romantique, sa connaissance s'enrichit des différences et particularités de cet autre pays européen. Il appréciera pendant un temps les pierogis, les escalopes mielony, les Barszcz rouges et les Barszcz blancs, le Zurek et les champignons des forêts polonaises. Par hasard, il apparssait déjà en pull rouge sur une photo nommée Rhein II d'Andreas Gursky lors d'une visite de l'Octoberfest à Munich en 1999, dans le style des effets de Magritt, ses dessins, et surtout sa phrase "Ceci n'est pas une pipe" qu'il apprécie beaucoup. Un clin d'oeil du talentueux photographe allemand d'origine polonaise dans le style des oeuvres de Charlie Chaplin, où du film muet qu'il étudiera un temps et dont il s'inspire toujours et encore dans ses animations et interventions. Une connaissance de bonne augure pour soutenir dans ses choix, les fabuleux travaux de Michel Haznavicius lors du film, oscarisé, l'Artiste, et les claquettes de Jean Dujardin qu'il apprécie toujours autant. De l'humour tels les mimiques de Louis de Funès toujours, de la joie et de la surprise dans ses textes et interventions. Une histoire de vie telle un safari comme toutes les photos et les textes qu'il publie sur cette plateforme, pour encourager les jeunes à partir à la découverte du monde. Toujours en mouvement, la grenouille saute de nénuphar en nénuphar et de missions de conseils en missions de formation à travers le monde. De thèmes en thèmes, il avance, crée et marque les évènements de son talents tout en explorant différents continents et les cultures des pays qu'il traverse au fur et à mesure de sa carrière. 

La joie et la surprise face aux pratiques ultra-concurrencielles et les résultats par le partage des données et les interactions internes et externes sont au centre des travaux de recherche. La fourberie de scapin et la ruse du renard des fables de Jean de la Fontaine lui permettront de réaliser queques coups d'éclats dans son parcours qui illustrent de nombreuses participations et réalisations internationales. Le Partage-Heureux une forme de management collaboratif qui selon le président Frédéric Schwaller permet de déployer et d'atteindre l'harmonie par la génération de l'enthousiame et de la joie dans les organisations qu'ils conseillent, forment au fil des années.  Comme dans l'ouvrage comique et les scènes théatrales "Des Frères Enemis", une génération de managers alsaciens expérimentés qui offrent une aventure scientifique sans fin à partir de l'Alsace. Comme pour le Général De Gaulle, l'Alsace est pour Frédéric Schwaller une terre sacrée, le Général De Gaulle, qui restera dans nos "Mémoires" et sera l'homme du Refus, Refus de la défaite, Refus du Déshonneur, Refus de la Tyrannie, il défendra alors une possible vision différente et disruptive des fonctions achats de celle mise en place par l'Establishment ces 30 dernières années. Telle une grenouille dans cette jungle économique nouvelle qui guette les insectes et toujours prête à faire un pied de nez aux abus des acheteurs et de leurs pratiques abusives devenues monnaie courante en période de crise. 

 

En 2004, il obtient un diplôme d'Industrie Kaufman Automotive avec le groupe Rehau en Bavière. Il évoluera alors vers la direction générale au niveau Supervisoryboard et occupera diverses fonctions avec la responsabilité de la division automobile, avant de revenir vers la France et Paris. En 2006, il retourne vers le monde académique et c'est à l'Institut Européen des Achats EIPM, près de Genève où il est invité à renforcer l'équipe pédagogique, de 2006 à juin 2011 pendant 5ans, il évolue au niveau mondial dans tous les secteurs d'activités. Il réalisera plusieurs "Tours du Monde" selon  les besoins des entreprises de tous les secteurs qu'il conseille, fome et soutient. C'est dans les académies et Universités d'entreprises, qu'il parfait ses méthodes de travail, et au contact de managers brillants qu'il évolue dans ses raisonnements.

Ainsi, le professeur Frédéric Schwaller consacre tout son temps, depuis 2004, à la Formation Professionnelle d'adultes, à la Recherche Scientifique en créant des contenus destinés au développement des compétences des professionnels Achat/Vente de tous niveaux et tous secteurs à travers le monde. Ses efforts et travaux ont apportent de fortes contributions sur des thématiques précises lors de son passage à Genève. Il s'est notamment distingué avec le sujet de la création de valeur par les Achats en décembre 2010 à Genève pour le 20ème Anniversaire de l'Institution EIPM et  commence la défense de la création de valeur continue et potentiellement perpétuelle dans les interactions et relations commerciales Achat-Vente. La compétition étant le  modèle le plus déployé par les acheteurs d'une ancienne génération. Un modèle devenu obsolète où prédominant selon les airs du temps et effets de mode selon les secteurs. Les modèles intégratifs, collaboratifs et coopétitifs qui émergent le fascine. Depuis sa rencontre digitale à distance avec le professeur New Yorkais de la Columbia Business School, le Dr. Dan Steinbock dont le leitmotiv était déja  en l'an 2000 dans ses cours futuristes digitalisés le passione.  "Innovate, Innovate, Innovate to sustain", ces mots et les conseils éclairés du professeur Heikki Topi alors directeur à Bentley University aux USA, tous partagés à l'époque restent dans sa mémoire tous les jours. Ces traits de l'avantage compétitifs permanent  par l'innovation sont illustrés dans ses travaux et pratiques de management Happy Sharing qui s'inspirent de la destruction de valeur créatrice, des concepts et principes de Joseph Schumpeter.

Enfin en milieu d'année 2011, en juin il est coopté dans le cercle des polytechniciens X-Achat lors d'une Conférence où il présente et défend la création de valeur par les fonctions achats. Il poursuivra ensuite ses études avec le droit américain à l'Université d'Harvard à Boston aux USA, avec le Progamme à la Négotiation (PON) avant de créer son cabinet de conseil et de formation en passant par Varsovie, en pologne. Durant toutes  ses années il obtient tour à tour plusieurs nominations et de multiples distinctions par différentes organisations dont Madison Who'who, Cambridge Who's Who, International Who's Who, Professional Who's Who avant d'être certifié au niveau mondial par le groupe Berlitz en 2012 et enfin dans son pays la France par le ICPF-PSI-CNEFOP pour la qualité continue de ses travaux en 2017. Une carrière d'expert certifié Consultant-Formateur-Facilitateur, Ingénieur Pédagogue-Mentor Coach de 20 ans ayant démontré plus de 10ans de pratiques de la formation professionnelle selon les normes ISO 29990. Plusieurs distinctions à son actif depuis son premier award par le International Who's Who en 2008 c'est en fin 2017 qu'il entre dans l'édition 2018 dans le Marqui's Who's Who Top Executive en tant que président de The Happy Sharing Company.  

The Happy Sharing Company entreprise du Partage-Heureux évolue au niveau mondial sur des thématiques de conseil et de formation professionnelle. Parmi ses références clients, AIRBUS GROUP, PEPSICO, US ARMY, VOLGA DNEPR Supercargo et de nombreux autres et grâce à ses partenariats avec Exploring Nepal des activités ludiques et outdoor. De nombreuses compétences théoriques et pratiques lui permettent de rayonner sur plusieurs cercles et niveaux allant de l'enseignement  à la recherche et enfin l'aventure sportive et les défis sportifs. Il crée successivement en 2012 et 2013 deux gammes de programmes de formation novateurs qui seront primés. Les programmes des sessions de formation Happy Sharing-Happy Inside et Happy Sharing Happy Outside. Ces deux créations seront labellisées lors des Festivals des entreprises Innovantes d'Alsace I-Novia à Strasbourg en 2014 et 2015. L'international en tête il offre une expérience intercontinentale et plus de 50 pays traversés pour des cours et formations, en Europe, en Asie, en Amérique, au Moyen Orient,  il se distingue cours et sessions après  sessions avec des évaluations approchant la qualité totale. Plus de 98% de satisfait de ses prestations chiffres lui permettent de briller 20 ans dans des salles de cours et de conférence. Les sommets de ses ascensions himalayennes en tête il continue d'allier passion des jeux de réfexions et entrainement physique pour se maintenir en forme. A l'image de Jonathan Livingston, le goéland, où des cigognes d'Alsace qui migrent vers le parc national de Serengeti avec des durées de vol et très longues et performance encore inexpliquées, il parcours le ciel en essentiellement en Airbus, dont le souverain roi du ciel l'A380 Superjumbo son avion préféré. Le professeur Frédéric  Schwaller, aventurier europtimiste, explorateur des temps modernes dans les traces et les pas d'Antoine de Saint-Exupéry et de Robert Schumann, des péres fondateurs de l'Europe, parcours d'abord l'Europe. Après l'Europe, le monde au service de plus de 2000 professionnels des Achats qu'il a déja formé à travers les années. Ils traversera ainsi plus d'une 50 de pays et quatres continents en partageant et animant des sessions de formations en anglais, en allemand, en français. Oscillant entre les thèmes de la Stratégie de vente, des achats en passant par le droit des affaires et des contrars, le management où la Prise de Parole en Public. Une cinquantaine de vols commerciaux par an court et long courriers lui permettent de prendre de la hauteur et de l'altitude. De voyage en voyage, il construit et développe de nombreuses relations commerciales et dans le monde entier. Des élèves, deviennent des amis, des collègues et de nombreux clients prestigieux lui font et ont fait confiance. Il aime se rappeler aux bons Souvenirs de ses nombreux voyages, et expériences de Partage-Heureux de moments de vie, de cultures, de livres, rencontres de 2 où 3 jours pour certains allant jusqu'à 15 jours voir 3 semaines, pour d'autres... Un jour aux portes du désert d'abord en Egypte, en Turquie,  en Tunisie, puis au Maroc et en Algérie, avant de découvrir les Emirats Arabes Unis, le Qatar, le Sultanat d'Oman et les joies de la chaleur de l'orient et de l'Asie. Initié alors lors de cérémonies aux thés à la menthe, aux Ilams spécial, au Ruby et d'autres saveurs tel le Matcha japonais, il étudiera les plantes médicinales et se passionera pour les cuisines et épcices de l'orient. Cela lui pour préparer d'excellents currys Thaï Népalais, Indiens, Réunionnais. Epicurien, il appréciera les délices de Sashimis et Sushis et caviars verts japonais et caviars noirs russes. Cuisinier, il se prêtera volontiers aux stages de cuisine, Thailandaise avec les équipes asiatiques des chimistes du groupe Clariant pour découvrir les recettes de curry rouges et curry verts avant de s'intéresser au curry népali avec son ami Sujan Pandey. Comme sa grand-mère, il se passionera pour l'étude des plantes médicinales, épices, herbes, thés, et les vertues des fruits éxotiques. Pour se maintenir en excellente santé,  les algues japonaises, le caviar vert d'Okinawa, où encore le jus de Shikuwasa, le corrosol graviola péruvien, les mangues et Bungo de bananes népalaises n'ont plus de secrets pour lui.

Où encore il s'initie avec un groupe à la pratique de la danse en passant de l'apprentissage du Tango au Charleston avec le groupe Alstom lors d'un Advisory Board en 2008. Des Rallye-Raids en Moto-Neige au Canada et attelages de Chiens de traineaux aux ballades en raquettes, aux expéditions à dos de Chameaux dans le désert, où des descentes en Rafting avec les crocodiles sur la rivière Babai au Nepal. Il visitera de nombreux parcs naturels et réserves,  itinéraires de randonnées, réalisera des Safaris photo à dos d'éléphants dans la Jungle en Inde, Thailande et au Népal. Il se prépare toujours à découvrir de nouveaux horizons,  à  la visite de l'australie, la terre des Kangourous et à la découverte de la vie sauvage de l'Afrique du Sud. Les dunes de sable de la Namibie, les parcs nationaux du Kruger et autres réserves l'intéressent. Une histoire sans fin, longue et riche d'aventures, d'un artiste positiviste humaniste des temps  modernes. 

L'écriture d'articles scientifiques apprise et développée dans la ville de coeur de Johannes Gutenberg, le passionne de plus en plus. De lectures en lectures de Livres, d'articles, poésie, il s'intéressera aux disciplines de la psychologie, de la morale, et à la théologie puis à celles de l'architecture et la sculpture médiévale, puis enfin à celle des symboles de la gravures. Il participera alors lors de son passage par le groupe de construction de Martin Bouygues à de nombreux projets en France et ailleurs tout en formant les équipes achats entre 2009 et 2010. Immédiatement le projet Moise et les digues flottantes de Venise, tout comme la construction de la Cathédrale Orthodoxe de la Sainte Trinité à Paris le pasionne. Le verre et les vitraux de l'Art nouveau et des années 1900 l'interroge et il s'intéressera alors a l'école de Nancy et aux chefs d'oeuvres de Jacques Gruber. Plus tard, avec les équipes du groupe Schlumberger une autre aventure intercontienentale de deux ans entre 2010 et 2011 le conduise vers les plateformes pétrolière de la région d'Aberdeen au nord de l'Ecosse et Deepwater au Texas, USA ce qui lui permettra de passer du temps à Houston et d'apprécier la majestueuse Entrée du Grand Rodéo, et de visiter le Nasa Space Center entrs autres, en 2011. Un spectacle grandiose, et c'est avec joie qu'il regardera un match de Basketball des Red Sox et visitera le Nasa Space Center avant de rejoindre les équipes du groupe Airbus dont il est partenaire depuis et encore à ce jour. De nombreux vols et déplacements dans le monde grâce aux équipes et pilotes d'Airbus, d'Air France, Easy Jet, Oman Air, Air China, Ana, Eurowings, Lufthansa, American Airlines, Quatar Airways, Emirates, Turkish Airlines, Tunisair, Iberia, Air Algerie, Egypt Air, Air India  et toutes les companies aériennes qu'il a utilisé à travers le monde.  Par exemple, il se posera à Lukla au Népal sur le toit du monde en avril 2012 lors se son avancée vers l'Everest où encore dans les iles pacifiques japonaises de Myakojima en plein océan pacifique avec Japan Airline tout comme dans les iles Sanblas grâce à Air Panama. 

"Love is in the Air" comme dans la croisière s'amuse où  "France is in the Air" ses nombreux vols en Europe, vers l'Asie, l'Amérique, l'Afrique lui permettent la visite de l'armée des Terracotas à Xian en 2008, le Hua-Shan, la Grande Muraille, la Cité Interdite, et comme Jacques Chirac d'assister à une finale du championnat du monde d'un Tournoi des Sumotoris à Osaka, Le chemin des philosophes et les pavillons d'Or et d'Argent à Kyoto, l'allée de Torii, Sanctuaire Fushimi Inari, le château de Shurijo à Okinawa, le château d'Osaka, le parc de Nara le les temples Shingon  Gokuraku-Ji et Zen-Rinzai - Hokoju-Ji, Jufuku-Ji et de Kencho Ji et le temple Shinto de Tsurugaoka Hachiman gû  à Kamakura, le temple Kegon-Ritsu de Todai-Ji à Nara au Japon.

En Inde, le temple d'Or de ses amis Sikhs à Amritsar au Punjab, le musée Ghandhi de New Dehli, le palace Hawa Mahal de Jaipur, le palace du lac à Udaipur et le palace Umaid Bhavan à Jodhpur, le Johda Bai de Fathepur Sikri, Bharatapur, le majestueux Taj Mahal à Agra, le parc national de Ranthambore et ses tigres. En Russie, le Diamond Fund , la Place Rouge et le Kremlin à Moscou, les palaces de Peterhof, Pavlosk, le musée de l'Ermitage Tsarskoïé Selo à Saint Petersbourg. Au Canada  le château de Frontenac à Montréal, la ville de Québec, Saint Michel des Saints, la Mattawinie et le parc des hurons Onhoua Chetek8e. En Turquie, le palais de Topkapi et la Mosquée Bleue, les bains et le Hammam Cembertlitas à Istanbul. En Algérie, la Cathédrale du Sacré Coeur et la Mosquée Sidi Boun à Alger la Blanche. Au Maroc, il appréciera les jardins de Majorelles, la palmeraie de Marrakech, les plages d'Essaouira, la Kasbah d'Ait-Ben-Haddou, les dunes de Merzouga au Sahara, La vallée des roses, la vallee du Draa et les plateaux de l'Atlas. En Tunisie, Le Café des Délices, les vestiges de Carthage, le fauconnier de Sidi Bou Saïd à Tunis. En Egypte, les pyramides du Caire, la bibliothèque d'Alexandrie. Aux Emirats Arabes Unis, la Mosquée Cheikh Zayed d'Abu Dhabi, Ferrari World et le sommet de la tour Burg Khalifa à Dubaï. En Chine, La cité interdite, la Grande Muraille,  la TV Tower et l'aquarium de Shangai, les Terracotas à Xian, le mont sacré du Hua-Shan et son trail époustouflant aiinsi que les sources thermales de Huaqinchi. Aux USA Sears Tower à Chicago, le musée de la science et de l'industrie et son sous-marin, le musée Al Capone, l'Empire State building à NYC, le Grand Rodéo de Houston, le Freedom Trail et le campus de de l'université d'Harvard à Cambridge à Boston. En Suisse, le siège de l'ONU avec sa chaise dans les airs  et le musée Patek Philippe à Genève, Le Comité International Olympique de Lausanne, sans oublier l'humour dans "Chariots de Feu" de Vangélis avec la performance de Rowan Atkinson aux cérémonies d'ouverture des JO de Londres en 2012 et le slogan "One World, One Dream" des JO de Beijing en 2008. Ou encore du "Made for Sharing" des JO à venir à Paris en 2024. Toute sa carrière s'orientera autour du partage de la connaissance du Savoir, du Savoir-Faire et du Savoir Etre en Management.

 

Au Népal, la tour disparue en 2015 de Dharara Bhimsen à Katmandou, le lac de Pokhara, les cités anciennes de Bhakthapur, de Kirtipur, le site de Lumbini, les parcs nationaux dela jungle de Chitwan, de Bardia et les parcs nationaux en très haute altitude des Annapurnas et de la région Sagarmatha autour du Mont Everest. En Allemagne, le Château de Neuschwanstein, la ville de Baden-Baden, la porte de Brandenburg, les vestiges mur de Berlin, la ville de Hamburg. Le pont Charles de Pragues en République Tchèque. Au Luxemboug le Château de Wiltz à Luxembourg, Buckingham Palace et Tower Bridge à Londres. En Espagne, la Corrida de la Beneficiencia et  le musée du Prado à Madrid, le musée de la Coutellerie et la Cathédrale d'Albacete, la Sagrada Familia à Barcelone.  En Grèce, Le Parthénon, l'Acropole et le stade Olympique d'Athène, l'Oracle de Delphe. En Italie, le Vatican, la villa Borghese, le Colysée à Rome, la maison de Dante, le palazzo Vechio, le palazzo Medici le ponte Vecchio et la galerie d'office à Florence. La maison de Juliette à Verone, le pont des soupirs et le pont Rialto de Venise et sa place San Marco.  En Suède, Le voilier Vasa, le musée Alfred Nobel et le Palais Royal de Stockholm et les croisières Viking Line le ramenant à Helsinki. Au Pays Bas Le port d'Amsterdam, le Rijskmuseum, le musée Van Gogh, la maison d'Anne Franck, la cour pénale à la Haye. Au Danemark,  la Carlsberg Glyptothek, le parc de Tivoli de Copenhague. En Finlande, la maison du Père Noël en Laponie à Rovianiemi, la visite du Glacier Sampo, le parc de Pyhatunturi et de la forteresse de Suommenlina. En Thailande, le  fameux stade de boxe thai de lumpini, le palais Royal à Bangkok, le marché flottant, les plages de Koh Samui, Koh Phi Phi, Koh Phangna. En Pologne, à Varsovie, le musée Frédéric Chopin et le monument Jean Paul II, les mines de sel de Wielieczka, le château de Wawel à Cracovie, le monastère de Jasna Gora, le parc Lazienki et son monument dédié à Frédéric Chopin à Varsovie. En parallèle de l'enseignement Supérieur des Sciences de Gestion  et du Management, le professeur Frédéric Schwaller rédige des études de cas et participe à la publication de livres dont un sur la négociation "Mieux Négocier" avec Richard Bourrelly en 2007. Une oeuvre qui s'inspire des  fables de Jean de Lafontaine avant de travailler sur l'intelligence émotionnelle avec le canadien Phil Johnson et la publication de the New Economic Currency" en 2012. Un ouvrage du Master of Business Leadership et depuis il rédigera un autre livre axé sur ses travaux de Recherche en matière de Négociation et Stratégie.

Ainsi à partir d'octobre 2014, soutenu par le professeur Michel Kalika qui connait son histoire et ses travaux, il rejoint les plus grands professeurs francophones en intégrant un Doctorat et s'intéresse à la Recherche Scientifique  avec le Business Science InstituteLuxembourg, il travaille à un Executive Doctorate of Business Administration et présente une thèse scientifique et un livre à l'issu de 3 ans de travail. Un essai et récit autobiographique associé de la défense de 3 articles scientifiques courronnant la Théorie de Management du Partage-Heureux. Il obtient en parallèle en 2016, un Certificat de Recherche en Administration des entreprises de l'Université de Technologie de Sydney - UTS, en Australie. Fasciné par l'océanie il rêve d'un séjours à Hawai, en Indonésie et en Polynésie à Tahiti.

En fin d'année 2015, il rejoint la première faculté Logistique-Achat d'Europe avec Kühne Logistic University (KLU) à Hambourg en tant que professeur visitant qui devient la référence Achat en Europe et évolue avec le Professeur Rod Franklin. Depuis en mémoire, de ses travaux et pratiques managériales, il finalise sa thèse avec un livre THE BEE EATER" le Guêpier Arc en Ciel où il présente une théorie de Management qu'il intitule le Partage-Heureux où en anglais le Happy Sharing Management. Il défendra cette dernière avec la publication de 3  articles de recherche. Une théorie qu'il parfume d'anécdotes terrain basées sur plus de 20 ans de carrière dont 10 autour du monde en Formation Professionnelle & Conseil en Achat Vente.

En 2018, l'apogée de sa carrière avec le livre "THE BEE-EATER" : Emergence of a new ecosystemic Model based on a "Sales & Purchasing Training & Advisory Worldtour 2006-2016". Une thèse doctorale qui présente la Théorie du Partage-Heureux avec un modèle écosystémique novateur. Il défini ce dernier et lui donne le nom  la Mangrove par analogie avec les Sciences et Vie de la terre et plus précisément la biologie. Ce nouveau modèle développé lui permet la défense d'une théorie de management The Happy Sharing Theory. Il crée en parrallèle deux perspectives de négociation basées sur la théorie du Partage-Heureux qu'il intitule pour les interactions internes de son modèle écosystémique, la perspective : Happy Sharing-Happy Inside et pour les négociations externes des Achats où Commerciales, la perspective : Happy Sharing-Happy Outside. Une thèse doctorale longtemps et toujours controversée par l'Establishment offrant une approche messianique des thématiques Achats-Vente dans la lignée du modèle Gagnant-Gagnant. Suivant son intuition accompagnée d'une volonté de Révolution des pratiques et modes opératoires d'une ancienne génération de manager qui se devaient d'être revisitées. Sa thèse doctorale bouscule les standards établis et réveille des options pour les acheteurs du monde entier. En terme de maturité, peu de secteurs se prêtent à ces évolutions néanmoins. Il poursuit ses objectifs et développe et ne cesse de revoir et contribuer aux évolutions par ces concepts novateurs. L'entrainement, le plaisir, le bonheur au travail, la bienveillance et ses passions pour la persévérance du grand séducteur Georges Clémenceau dit "le tigre au grand Coeur", la tenacité du lion britannique Sir Winston Churchill face aux tyrans en précisant que "Jamais" nous ne négocierons avec eux, le courage et la diplomatie du pape Jean-Paul II avec son "N'ayez pas peur", l'agilité et l'art la non-violence de Mahtma Gandhi guident ses pas à travers les nombreux chemins sinueux qu'il a parcouru jusque là. Les ouvrages Annapurnas avec l'ascension de l'alpiniste français Maurice Herzog et son amour de la montagne lui permettent à ses heures de détente  d'abord de visiter les montagnes européenes dont les Alpes, le Mont-Blanc en 2006, l'Attlas au Maroc en 2007, puis les montagnes sacrées de la Chine avec la visite du périlleux Mont Hua-Shan trail en 2008,  puis du Mont Fujiyama au Japon en 2009, puis enfin les sommets de l'Himalaya au Népal à partir de 2012. Il réalise son rêve avec les Resham Firiri tours, au Népal, avec la visite du camp de base de l'Everest en 2012, des Annapurnas 2013, 2014 en 2015 et 2017. Marcheur, explorateur de haut sommets, il prévoit l'ascension du Kilimandjaro avant 2020. Il finalisera ainsi son tour des 7 Summits pour ses 45 ans lors d'une expédition Jungle et Montagne en Afrique avec ses amis proches toujours partant pour une escapade, au grand vent des voiles de l'océan, ou des hauts sommets et grands espaces. Explorer le monde par son travail et les rencontres était un réve d'enfant qui se réalise depuis 20ans, un jour un voyage sur la lune dans 30 ans sera possible peut être... 

Pour ses vieux jours, il restera passioné d'Air et de Mer et des Grands Espaces, il pense déja à une île comme le chante Jacques Brel, où le peindra  Paul Gauguin, l'île de beauté, la Corse. Des souvenirs de bains et de plongées d'autres fonds marins, notament sur les plages du Panama, à Kuanidup, du sable blanc des plages des îles San Blas avec le peuple indien Kunas. Koh Samui, Koh Phi-Phi, Koh Pha Gnan en Thaïlande,  où encore l'archipel d'Okinawa et son slogan "I love you", et l'île de Miyakojima, des superbes mosaïques des plages de Kumejima. Ah encore la belle Corse et sa voisine la Sardaigne et les années de repos estival sur la Costa Esmeralda où il aime faire du snorkeling, du bateau et de la plongée sous-marine. 20000 lieues sous les mers de Jules Verne à l'esprit, eh oui, il retiendra longtemps les propos de son ami Vincent Wagner et ses récits de ses aventures et 12000 plongées de scaphandrier, et du slogan de la fédération Naui. Un slogan qui l'inspire pour se détendre. Ce slogan qui précise que "Si vous pensez avoir tout vu sur la terre ferme, il vous restera alors à explorer les fonds marins". Dans un coin de ses pensées, "Le Grand Bleu" un film qui le fascine toujours années après années et qui le poussera a trouver le courage et le motivera à descendre avec les bouteilles au fond de l'océan. Il suivra alors en janvier 2014 les enseignements de Daisuke Uruchida et obtiendra le certificat Naui Green Scubadiver. Il comprendra et approfrondira ses connaissances sous marines et des fonds marins par le soutien de son instructeur et ami japonais. Ses connaissances des fonds marins et poissons éxotiques se développent, il plongera dans les îles Kerama, à Zamami, mais aussi dans le nord de l'ile d'Okinawa ou il découvre la beauté des espèces miniatures, puis à coté de l'ile Miyagi  en référence au film culte de son enfance Karaté Kid et de la base américaine Futenma. Il nuencera toujours le slogan de la Naui en ajoutant aprés avoir exploré quelques fonds marins, en précisant qu'il y a aussi le ciel et fera des escapades en parapente à plusieurs reprise avec les survols, du lac d'Annecy en France, du lac de Pokhara au Nepal, il tentera et réussira un vol dans les Alpes avec un snowboard sur le Mont-Chéri, en fin d'hiver 2013. 

De l'oiseau de Saqqarah au légendaire  vol d'Icare, des travaux de Léonard de Vinci, d'Otto Lilienthal à Clément Ader  de Louis Blériot en passant par Charles Lindbergh et les premiers vols des frères Wright, et tous les objets volants dont les Montgolfières des frères Montgolfier, il étudie et s'intéressera aux avions. il fera de nombreux cours avec Airbusiness Academy entre 2011 et 2018 dans des salles portant de grands noms de l'aviation et de l'aéronautique. Il reste un grand nostalgique et admirateur de Concorde cet avion supersonique mythique conçu sous la volonté du Général de Gaulle. Les transatlantiques toujours à l'esprit avec les croisières au long cours commencent à l'intéresser pour alimenter cette soif d'aventures, qui l'anime et le pasionne depuis son plus jeune age.

Dans ses souvenirs et mémoires des anécdotes de ses travaux et voyages, il partage une partie de ses expériences culturelles avec les allemands du groupe BAYER, où il maitrisera et entrainera les équipes à la négociation avec l'appui du jeu de Quilles, les étudiants de MBA Achat avec le Curling selon les ouvrages et approches écrites par le professeur Maurice Thévenet. Et se souviendra longtemps des séances de traineaux sur la glace des lacs gelés, de la construction d'Igloos, de la pratique du Tir a l'Arc avec les équipes du lion finlandais UPM Kymene, où encore les envols des faucons en Tunisie lors de son passage à la Banque Africaine du Développement. Mais aussi des Aigles de Nagarkot au Népal avec son autre grand ami Sujan Pandey d'Exploring Nepal. De nombreux souvenirs, moments étoffe sa thèse et son expérience qui en font un professeur qui propose une palette de connaissances artistiques de plusieurs sujets et disciplines. Il sait depuis générer la joie et la surprise par l'enthousiasme et la bienveillance dans toutes les équipes qu'il croise années aprés années. Une analogie avec le bon vin rouge bordelais, il devient meilleur en veillissant et se bonifie avec l'age quand il est bien stocké à bonne température il dépasse alors le temps si il est bien conservé. Pour cela, il faut simplement couper les sceaux de la tête de la bouteille et changer le bouchon pour que le vin se garde plus longtemps. Tout est une histoire de tête bien faite et de tête rotative. Petit fils de viticulteurs Alsaciens, pour résumer ses travaux et pratiques de recherche en sciences de gestion et management, il reprendra une phrase ancienne d'un mâitre distillateur savoyard. Cette phrase d'un maître distillateur, Charles Meunier qui en 1809 fixe la recette de la délicieuse liqueur de Génépi des Alpes françaises. En hommage à Charles Meunier, dont il apprécie les textes et surtout la liqueur de Génépi depuis des années.  Frédéric Schwaller précisera à sa manière ce qu'est la recherche scientifique à ses yeux pendant ses études doctorales.

Chance

Il concluera sa thèse et ses recherches en précisant sa pensée sur la Recherche par une analogie.   "L'art de la Recherche Scientifique par la théorie enracinée en sciences de gestion, c'est l'art d'extraire la quintessence des données, de tous types de données, pour produire une Théorie de Management". 

   "THE HAPPY SHARING THEORY"

Heureux qui comme Ulysse à fait un beau voyage, Herureux qui comme Ulysse à vu 100 paysages comme le chante Georges Brassens. Rien de tel qu'un bon film fantastisque tel que "L'histoire sans fin" pour illustrer l' état d'esprit du Happy Président en ce qui concerne la recherche et ses possibilités, méhodes et potentiels de changement et de découvertes dans un monde plus en plus électronique et digitalisé.

Texte: The Happy Sharing Company 

Frédéric Schwaller